Google en est à 1 milliard d’investissement en Wallonie 12/03/2018

Onze ans après s’être installé à Saint-Ghislain (Wallonie, Belgique), Google injecte plus de 250 millions d’euros afin d’ajouter un troisième bâtiment à son data center. L’Agence wallonne à l’Exportation et aux Investissements étrangers (Awex) avait joué un rôle clef, en effet Pierre Leclerq, ancien responsable de l’Awex Californie, avait mené les négociations, lors de l’arrivée de l’entreprise. Ce centre de données de Google en région montoise est le premier à avoir été construit en dehors des Etats-Unis.

Au jour d’aujourd’hui, Google a investi dans ses bâtiments mais également dans une centrale à énergie solaire. La centrale compte 10.665 panneaux photovoltaïques qui génèrent chaque année 2.9 Gigawatt/heure d’énergie renouvelable. Le centre de données s’est entouré d’une entreprise locale pour réaliser cela. Il est également équipé d’un système avancé de refroidissement par évaporation qui réduit de manière optimale la consommation d’énergie. C’est le premier data center au monde à être équipé de cette technologie.

La bonne combinaison d’infrastructures énergétiques et de terrains aménageables, d’après les responsables de Google, est un atout majeur de la zone économique de Saint-Ghislain. En effet, Saint-Ghislain se trouve à 15 minutes de l’aéroport de Charleroi, et bénéficie de la proximité du Canal Nimy-Blaton. La succes-story du projet économique « Digital Innovation Valley » a permis la création d’une structure qui regroupe une centaine d’entreprises actives dans l’économie numérique. 

Après onze années, Google possède trois bâtiments (la fin des travaux est prévue pour 2019), une centrale à énergie solaire et un système de refroidissement des ordinateurs et serveurs alimenté par l’eau du Canal. Le centre de données a engagé 350 personnes, et fait appel à plus d’un millier de sous-traitants.

Les responsables de Google déclarent « apprécier grandement l’accueil de la société en Wallonie et être honorés de faire partie de la communauté locale ».

De plus, Bruxelles pourrait bientôt compter un nouvel acteur de choix dans la formation et l’accès aux métiers du digital, selon des sources proches du dossier, BeCentral, le campus digital inauguré en octobre dernier en plein cœur de la gare Centrale, est en passe de conclure un accord pour l’implantation d’une Google Digital Skills Academy. Les discussions sont proches d’aboutir mais achoppent encore sur une série de points entre les différentes parties.

La mission de BeCentral est de renforcer les compétences numériques de la Belgique et promouvoir l’esprit d’entreprise. Pour la capitale, il s’agit d’une belle vitrine et d’une preuve supplémentaire que Bruxelles est en passe de devenir un véritable hub numérique européen.

Et si votre entreprise était la suivante ?

Plus d’informations ici